En ce moment, c'est l'effervescence sur les DNS Internet. En effet, un bug multi-plateformes touche les serveurs DNS, qui en étant bombardés de fausses requêtes spécialement forgées, peuvent ensuite être corrompues.
Dan Kaminsky va présenter lors du BlackHat 2008, une nouvelle technique pour améliorer les chances de réussite d'attaques de ce type.
C'est pourquoi qu'il y a un mouvement (pour une fois) assez bien coordonné entre les principaux acteurs du marché pour sortir en même temps des correctifs pour ce bug. Sur le blog ci-dessus, on peut meme tester en ligne si son DNS est (potentiellement) vulnérable ou non.